Go Home nous soutenir

Eraole, un travail d’équipe

Posté le 19 novembre 2015 à 11 h 11 min

Il va sans dire que si la traversée de l’Atlantique à bord d’Eraole sera effectuée en solitaire par Raphaël Dinelli, la réussite du projet est avant tout un immense travail d’équipe. 

Nous sommes à 8 jours du départ d’Eraole pour l’aéroport du Bourget où il sera présenté au cours de la COP21. Les dernières pièces sont assemblées, une attention toute particulière est portée sur la motorisation et l’assemblage électrique. Les équipes travaillent sans relâche pour terminer certaines pièces de renfort en carbone et l’aile avant qui sera peinte vendredi ce qui permettra de coller les derniers panneaux solaires dès samedi. Les ingénieurs sont à présents plus que sollicités afin de parer à toutes sortes d’imprévus. C’est une vraie fourmilière, l’avion est petit, chacun à une tâche toute particulière à accomplir et chaque équipe doit veiller à ne pas gêner l’autre. Bravo Messieurs !